Tous les articles par Jacques BARIL

Fred gagne 3l/100 sur son Renault Master 120cv DCI

Fred KOSYTARSKI du magasin Yamaha Best of Bike à Juan les Pins a équipé son traffic 120cv dci le 20/09/2010. Dès le premier plein sur autoroute sa consommation a baissé de 2,2l/100, soit 15,71%.

Ce résultat a été amélioré au fil des pleins.

Lors de son interview du 13/01/2011 il certifie un gain habituel de 3l/100, avec un record de 3,6l/100 (11,2l au lieu de 15l/100). Voir son certificat de résultat signé :

  

 Le commentaire PowerFluide : ce véhicule ne fait pratiquement que de l’autoroute chargé de motos. Ce qui explique sa consommation élevée au départ et l’importance de la baisse. Un véhicule qui fait plus de ville baissera moins (il n’y a pas de gain au ralenti…). 

« J’ai trouvé un placement vert à plus de 20% net l’an, et il améliore mon quotidien : j’investis en PowerFLuides « 

Savez-vous qu’investir dans votre système PowerFLuide vous rapporte plus de 20% l’an ?

Voyez la simulation et adaptez-la à votre cas (utilisez la commande « Fichier/Télécharger au format/excel pour en faire une copie modifiable sur votre machine).

Vous allez être surpris par l’importance de vos gains.

Il diminue de 40% le débit sans changer l’efficacité de chauffe de sa chaudière Fioul et gagne 18,94% au final

L’avantage d’une chaudière pour certifier des résultats c’est qu’à la différence d’un véhicule il n’y a pas de pied droit….

Compte rendu de trois pages et bilan sur plus d’un an d’une installation PowerFLuides sur une chaudière Fioul :

Constatations lors de l’installation : hausse de la température des fumées de 27%, maintien des températures avec une réduction de débit de 46%.

Constatations lors de l’exploitation : baisse de consommation de 18,94% mesurée scientifiquement avec la méthode des degrés jours MétéoFrance

Constatations lors de la maintenance : 

  1. Absence de suie dans le conduit de cheminée. A la place une poudre blanche.
  2. Corps de chauffe particulièrement sec
  3.  Préfiltre fuel propre
  4. Filtre gicleur propre
  5. Filtre pompe propre

Les points 3 à 4 s’expliquent par l’éradication des bactéries dans la cuve. En effet
le changement de polarité du carburant qui retourne à la cuve tue les bactéries
qui ne se développent que dans un carburant chargé en électricité statique.
 

Téléchargez le bilan

La période de rodage et les réglages

La période de stabilisation est le temps qu’il faut pour dissoudre le carbone et entièrement saturer magnétiquement toutes les pièces entre les activateurs PowerFluides et la chambre de combustion. La consommation peut légèrement augmenter pendant que la calamine et les vernis déposés sont éliminés naturellement. Après stabilisation, le moteur tourne mieux et démarrera plus facilement. La période de stabilisation dure environ 5% du kilométrage d’origine. L’économie et les performances augmenteront au cours de la période, résultant en une plus grande efficacité. Votre moteur ne s’encrassera plus.

 Réglage carburateur : sur certains modèles, il y aura un changement dans le rendement / ralenti (cliquetis, etc rugosité) après la période de stabilisation. Il s’agit d’une indication que le kit fonctionne bien. Un réglage du ralenti sera nécessaire, rarement un réglage de richesse. Si votre moteur est bien réglé au départ, il n’y aura aucun réglage à faire : le sucroit d’énergie mobilisé appellera naturellement plus d’oxygène activé, sans modification du ratio air/carburant.

Aucun réglage n’est nécessaire sur un moteur à injection : le sucroit d’énergie est détecté par les sondes et le moteur s’adapte en diminuant le débit.

Filtre à air : l’augmentation de la surface d’échange air/carburant nécessite un filtre à air correct pour faire face à l’appel d’air supplémentaire. Aucun problème de dimensionnement du filtre et pas besoin de le changer : il faut juste veiller à ce qu’il ne soit pas encrassé.

Vidange d’huile moteur : Il est important que votre huile soit propre. Nous vous suggérons de faire une vidange à la fin de la période de stabilisation. En effet l’huile est parfois polluée par les calamines évacuées.

Rinçage et changement du liquide de refroidissement  : Pour un camion de plus de 500.000 km rincage après 5000km ou un mois (au plus long des deux termes) pour évacuer le tartre et la corrosion dissous par l’eau activée.

 

Pourquoi les constructeurs ne le font pas ?

Ils ont pourtant un gros intérêt commercial à diminuer les consommations. Alors pourquoi ne s’intéressent-ils pas à la préparation du carburant ?
Parce que ce n’est pas leur périmètre technique : l’élaboration du carburant relève des compétences exclusivestableaubord des pétroliers.
A chacun son métier : le constructeur automobile se borne à utiliser au mieux le carburant fourni par les pétroliers. La notion de prérimètre technique est délimitée par le législateur : à chacun ses normes, son métier et ses responsabilités.
La preuve ? Le cahier des charges que le constructeur signe avec l’Utac lui interdit toute modification du carburant. Le véhicule doit être amené réservoir vide pour établir les consommations et pollution, à partir du carburant normalisé fourni par l’Institut Français du Pétrole.
La polarisation des fluides agit sur le carburant et non sur le moteur. Dans la mesure où la modification du carburant est interdite par le protocole de mesure officiel les constructeurs ne peuvent pas l’utiliser. Certes les meilleurs systèmes ne rajoutent rien et n’enlèvent rien dans le carburant : il n’y a donc pas de modification de formulation. Mais il y a une modification électrique qui a des conséquences sur la disposition des molécules.
Le phénomène – et la solution- sont bien connus des pétroliers : sur le Pipeline qui relie Fos sur Mer (13) au dépôt pétrolier de Puget sur Argens (83), il y a une station de décharge de l’électricité statique tous les 4 kilomètres. Un des chargés d’exploitation témoigne que si deux stations à la suite tombent en panne, le carburant se bloque : sa viscosité est trop élevée.
Mais les pétroliers ne peuvent pas améliorer votre carburant qui se charge en permanence d’éléctricité statique en tournant dans votre circuit d’injection : s’ils vous livraient du carburant neutre votre circuit d’injection le dégraderait en quelques instants. Et comme les constructeurs n’ont pas le droit de le faire, il ne reste que vous…
La seule solution consiste à résoudre ce problème à la demande, devant la pompe d’injection et après les filtres à carburant. Le cycle de charge/décharge s’opère alors sans fin.

Pourquoi pas de photos de vos appareils ?

 Les Kits PowerFluide sont fabriqués sur mesure pour votre moteur, à partir des dimensions de vos canalisations. Leur forme, dimension, technique et poids varie en fonction des contraintes. Impossible de vous fournir une photo contractuelle.

Par ailleurs nos client se moquent de la couleur, de la forme, des matériaux qui composent nos kits : ils veulent juste de meilleures performances et moins de consommation. Il n’y a que nos concurrents que ça intéresse. 

Voici pourquoi vous voyez pas de photo des kits PowerFluides sur internet.

Pour compléter votre information voici la fiche technique :

 Kits POWER.Fluides

Fiche technique – Français
Description des générateurs :
Plusieurs demi coques en acier galvanisé assemblées 2 par 2 autour des canalisations existantes,  garnies de matériels magnétiques.
Ces matériels magnétiques produisent une polarisation électrique des fluides qui améliorent les échanges et les mélanges air/carburant. En statique les résultats sont constatés à l’aide d’un analyseur de gaz (baisse des polluants). En dynamique une baisse de consommation de 5 à 20% est habituellement constatée, en fonction du service.
Les kits 3G (3 générateurs) équipent 3 fluides : le carburant, l’air et l’eau.
Les effets des aimants sur les fluides (et particulièrement les hydrocarbures) ont fait l’objet de centaines de dépôts de brevets dans le monde.
Si les effets sont bien connus l’application dans le cadre très restrictif que nous nous imposons pour conserver les garanties constructeurs est délicate :
Nos kits :
  1. N’insèrent aucune pièce
  2. N’enlèvent aucune pièce
  3. Ne modifient aucun réglage
  4. N’ajoutent rien dans le carburant
  5. N’enlèvent rien dans le carburant
  6. N’ajoutent rien dans l’huile
  7. N’enlèvent rien dans l’huile
  8. Ne nécessitent aucun branchement (aucun risque de court circuit ou d’incendie)
  9. Ne créent aucun champ magnétique parasite : nos générateurs sont blindés par une épaisse couche d’acier. Ils ont été testés au contact direct des composants d’un calculateur (calculateur ouvert, puce extraite de la carte mère et posées sur un support d’eprom, application au contact de la puce) sans entrainer aucun disfonctionnement

 

 

Que penser des économiseurs d’internet ?

On trouve sur internet des économiseurs verts ou jaunes autour de 40€. Que valent ils ?

Ces économiseurs sont conçus pour activer de l’essence. N’espérez pas un quelconque résultat sur un diesel.

Nous en avons commandé et essayé. Ils contiennent 2 aimants Neodymes de 35mm de long. Essayés sur une moto de 300cm2 rien de palpable à signaler, là ou un système powerfluide déclenche l’entousiasme des pilotes (si si, on en a entendu hurler dans le casque). D’ailleurs les fabricants préviennent que plusieurs économiseurs peuvent être nécessaires.

Le moindre des systèmes PowerFluides basique comprend 2 à 4 fois plus d’aimants, d’une longueur 4 fois supérieure, d’une composition différente, et les polarités sont combinées différemment.

Parmi nos clients de nombreux professionnels les ont essayés, sans aucun résultat. Ces économiseurs à bas prix, d’origine chinoise, sont à l’origine de nombreuses expériences négatives et un sérieux handicap pour nous. Naturellement vous ne les trouverez pas en vente sur economiecarburant.fr.

PowerFluides pour moteurs

Après avoir testé de nombreux systèmes de polarisation EconomieCarburant.fr recommande PowerFLuide. Construits autour d’aimants inertes inusables, sans entretien et sans risque de panne, les kits P.O.W.E.R-Fluides  changent les polarités et activent la combustion. L’air et le carburant s’attirent et leur surface d’échange augmente jusqu’à 30%. Cette activation améliore les performances, permet des gains de consommation et fiabilise le moteur.

 L’efficacité est prouvée scientifiquement par une analyse de gaz qui constate la baisse de pollution

  •  PowerFuel polarise le carburant et décharge l’électricité statique (moteurs & Vebastos). 
 
  • A la pointe de la recherche PowerFluide va plus loin en activant d’autres fluides pour des résultats accrus :
  1. PowerOx polarise l’oxygène à l’opposé du carburant pour créer une attraction entre ces deux fluides qui habituellement se repoussent.
  2. PowerClim augmente l’efficacité des échanges thermiques de la clim jusqu’à 35% et économise de 15 à 23% d’énergie. Cet activateur existe en version habitacle (autos, camions) et groupe froids (bus et remorques frigos)
  3. PowerRail polarise le carburant après la pompe HP sur les systèmes common rail 
  4. PowerVebasto augmente l’efficacité des systèmes de chauffage. Cet activateur existe en version habitacle (autos, camions) et Bus
  5. PowerWater neutralise tartre, corrosion et cavitation dans le circuit de refroidissement liquide
  6. PowerOil améliore la capacité de rétention des particules métalliques du filtre à huile de 30 microns jusqu’à 2 microns (1/35ème de l’épaisseur d’un cheveu)